Tag Archives: Book

COMMENT FAIRE UN (BON) BOOK.

4 Oct

La publicité est un domaine professionnel très concret. Pour y entrer, il y a très peu de chance qu’on te demande un CV accompagné d’une lettre de motivation. Non, il te faut un book.

Le book, appelé aussi portfolio, est un ensemble de créations que tu auras imaginées et créées chez toi, à l’école ou encore dans le cadre de tes stages. Il te représente toi et ta personnalité, c’est pourquoi il est important de se montrer très sélectif dans le choix des travaux qui le constitue, et dans la manière de les présenter. Mention utile: ton book doit obéir à la sacro-sainte doctrine de la pub:

Kiss

Tout d’abord, si le book version print était encore aware il y a quelques années, sache que maintenant, on privilégie le book online. Il te sera utile dans toutes les situations. Exemples:

  1. Tu envoies un mail à un DC pour un rendez-vous en agence. Il y a de fortes chances qu’il demande d’abord à voir ce dont tu es capable, car un DC ne te fera une place dans son agenda de ministre que s’il est sûr que tu en vaux la peine.
  2. Tu fais la tournée des agences. Un iPad ou ton ordinateur portable sera moins encombrant qu’une farde A2 (surtout quand il pleut, crois-moi).
  3. Tu te rends à un meeting créatif pour recevoir des critiques sur tes travaux et, accessoirement, tenter de décrocher un stage. Tu éviteras de te taper la honte face aux flamands et leurs iPads.
  4. Les créatifs sont de grands enfants. Donne-leur un book/PDF interactif où ils pourront cliquer sur des liens pour entendre tes spots radio et visionner tes spots TV/viraux, ils n’en seront que plus heureux.

Clapping

QUEL SERVICE UTILISER?

Là, tu as l’embarras du choix. Sous forme de blogs ou de site, gratuit ou payant, comme tu préfères. Choisis simplement un service sur lequel tu es à l’aise et que tu peux customiser comme bon te semble. Voici une petite liste non-exhaustive de supports à tester:

–       WordPress
–       Tumblr
–       Behance
–       CarbonMade
–       Wix

ET COMMENT JE L’ORGANISE?

Pour éviter que ton book ne ressemble à un gros bordel d’images, crée d’abord des catégories. Là, tu n’as pas 36.000 options et plus c’est simple, mieux c’est. Home, Work, Bio et Contact, par exemple.

Par contre, l’idéal est de créer des sous-catégories pour tes travaux. Elles les classeront par genre et montreront que tu es capable de travailler sur différents supports. Par exemple, dans la catégorie Work, tu peux intégrer les sous-catégories Print, Radio, Web, TV, POS, etc.

QUELS TRAVAUX Y METTRE?

La publicité est très concurrentielle: beaucoup de créatifs et peu de postes ou de stages à pourvoir. Dis-toi bien que les DC ne vont pas uniquement te juger sur tes travaux. Ils vont aussi évaluer ta personnalité et ton potentiel, qu’ils pourront utiliser dans un cadre de travail réel, c’est-à-dire avec toutes les contraintes du métier de pubard.

Intern
Voilà pourquoi il est primordial que ton book vous représente, toi et ton talent. Et pour ça, choisis les travaux qui te caractérisent le plus.
L’affiche qui t’as valu un 18 à l’école? Ne la mets pas si tu ne l’aimes pas. Tu devras être capable de commenter et de défendre tes créations lors d’un rendez-vous.
Le concept que tu trouvais génial mais que tes profs ont lynché? Mets-le. Les avis sont subjectifs, ce qui ne plait pas à un prof peut plaire à un DC (sauf si ton concept est vraiment à côté de la plaque par rapport au brief).
Tu trouves que tu n’as fais que de la merde à l’école? Reprends tout à zéro, donne-toi des briefs et recommence de A à Z. Une rubrique “Briefings” est en court d’élaboration pour t’aider à bosser.

N’oublie pas de toujours privilégier la qualité à la quantité. Dix bons concepts valent mieux qu’un book contenant 30 travaux médiocres. Veille aussi à garder un certain équilibre concernant les genres: si tu as 7 prints et 1 spot TV, on doutera de ta polyvalence. Enfin, fait attention à ne pas te focaliser que sur un seul domaine. Les annonces pour WWF, c’est chouette à faire, d’accord. Mais dans la pub, un créatif doit aussi savoir vendre de la poudre à lessiver.

BIO OR NOT?

Bien que la bio ne soit pas obligatoire, je trouve personnellement qu’elle “humanise” le book. Libre à toi d’en faire une, ou non.
Cependant, si tu en écris une, fais-la bien. D’abord, la langue. Vu la bipolarité de notre pays, choisis l’anglais. Ça te seras aussi utile si tu veux bosser à l’étranger. Ensuite, Un DC se fou de savoir si tu aimes l’équitation ou si tu as bossé au Carrefour l’été passé. Ta bio doit être un teaser, plus elle est courte et explicite, mieux c’est. Cinq lignes maximum. Inspire-toi des bio Twitter, c’est l’exemple idéal.
N’hésite pas non plus à décrire tes experiences professionnelles passées (en rapport avec la pub ou le graphisme, éventuellement),  les formations que tu as suivies, les clients pour qui tu as travaillé, etc. Tu as gagné des prix publicitaires? Tu as été sélectionné pour des concours? Mentionne-le. Dans la pub, la modestie n’est pas toujours de rigueur.

Tu peux bien sûr trouver une manière originale d’illustrer tout ça, sous forme de graphique, d’illustration, de timeline ou que sais-je. Sois créatif!
Enfin, n’oublie surtout pas tes coordonnées. Si tu tapes dans l’oeil d’un DC, ça serait quand même con qu’il ne sache pas te joindre.

ET APRÈS?

Après, tu l’envoie au DC ou encore, plus efficace, tambourine à la porte des agences pour le montrer. Tu devras aussi travailler à sa visibilité. Nous aborderons ces chapitres plus tard.

En revanche, il est très important de garder son book à jour. Mets-y de nouveaux travaux, tes nouvelles experiences, perfectionne tes accroches, enregistre tes spots radios, filme tes spots TV, et surtout retravaille sans cesse les anciens sur les conseils que tu recevras.
Le monde et la technologie sont en constante évolution, toi et ton book aussi.

Publicités